Accueil > Édito > L’édito de Inumiden

L’édito de Inumiden

le Portail Culturel Chaoui

Tout d’abord, avec l’équipe Inumiden.com, nous sommes très heureux de vous accueillir parmi nous. Nous tenons à vous remercier pour vos nombreux messages de soutien depuis l’annonce de l’ouverture du site largement diffusée sur les réseaux sociaux.

Le site Inumiden.com ouvre ses portes à un moment très critique où la culture amazighe et chaouie en particulier courent un grave danger. En effet, bien que Thamazight soit reconnue une langue nationale tel que le stipule la constitution algérienne Art. 3 bis (1)  – Tamazight est également langue nationale.  L’Etat œuvre à sa promotion et à son développement dans toutes ses variétés linguistiques en usage sur le territoire national. Force est de constater malheureusement que notre langue n’est pas promue par les institutions du pays. Pire encore, ces dernières n’œuvrent pas au développement de TOUTES les variétés linguistiques.

Au lieu de mettre en avant notre patrimoine amazigh comme l’exige la loi, les institutions algériennes continuent de la bafouer et à piétiner notre héritage. Il s’agit en effet d’une stratégie qui vise à anéantir tout ce qui peut lier notre peuple à son histoire, à ses origines, en somme tout ce qui constitue notre véritable identité. Prenons quelques exemples qui reflètent les grandes lignes de cette politique destructrice qui se décline en deux grands thèmes.

Effacer toute trace relative à l’authenticité de ce peuple

Cela se passe par l’abandon des sites archéologiques aux destructions et aux pillages, les vestiges antiques tombent en ruines faute de restauration, l’Exemple de mausolée d’Imedghacen est saisissant . Ce monument purement numide est dans un état lamentable, il risque de s’écrouler à tout moment dans l’indifférence générale.  Le site Toussalit, appelé « la vallée des rois » est mis en péril à cause de l’exploitation de carrières d’agrégats environnantes. Les bandes de chasseurs de trésors rodent et détruisent notre patrimoine dans l’impunité la plus absolue. À Timgad, Tazoult,  à Mdaourouch et ailleurs ces criminels laissent un spectacle chaotique du fait de leurs fouilles anarchiques. Nos antiquités sont vendues ensuite pour des collectionneurs privés en Europe et à travers le monde.

Récupération idéologique

Tout ce qui n’a pas été anéanti doit être récupéré au service de la politique d’arabisation en marche depuis des siècles mais qui s’est accentuée depuis l’indépendance. Pour comprendre cela, il suffit de prendre quelques exemples :

  • Cirta la capitale numide qui sert de « capitale la culture arabe » ou comment dilapider 700 milliards de centimes pour nous prouver que nous sommes ce que nous ne sommes pas !  Sfax (Tunisie actuelle) ville qui porte le nom du célèbre roi massaesyle, s’apprête à partager le même triste sort en 2016.
  • Le centre arabe d’archéologie à Tipaza qui verra le jour en 2015. La capitale de Juba II fils de Juba I le numide aurait-elle des vestiges de civilisation arabe pour que le centre archéologique porte ce nom ?
  • Festivals de Timgad et de Djemila : qui au lieu de promouvoir notre culture au niveau international, sont devenus des événements de propagande panarabiste par excellence. Chaque année l’Algérie paie des fortunes pour faire venir des artistes arabes ou disons d’expression arabe alors que les locaux qui tiennent à leur authenticité ne sont pas conviés.

Par ce bref résumé, nous voulions dresser la situation catastrophique que vit notre patrimoine actuellement et les raisons qui nous poussent à agir en créant ce site.

Il est clair aujourd’hui qu’il n’y a plus rien à attendre d’un régime mafieux dont l’unique vocation : est de se remplir les poches avant de quitter le navire chavirant. Face aux différentes tendances orientales et occidentales qui déchirent notre peuple, notre salut viendra de la réappropriation de notre patrimoine, de notre histoire et de notre culture.  Il est primordial de mettre en évidence ces éléments et Inumiden.com veut s’inscrire dans cette dynamique authentique.

Pour avoir une idée plus globale sur Inumiden.com, je vous invite à consulter Qui sommes-nous ?  et Politique éditoriale.

 Bassem ABDI

Partages
Partages