Accueil > Patrimoine > Onomastique > L’origine du mot “L’fouché”
L’fouché , vocable à peine altéré de la marque Lefaucheux

L’origine du mot “L’fouché”

«Les chaouis ont le coup de feu facile aux semailles et aux épousailles» disait Yves Courrière dans son livre : « La guerre d’Algérie ». Il attribuait aussi  à la passion des chaouis pour les armes à feux,  le succès retentissant de la nuit du premier novembre 1954 dans l’Aurès-Némemcha.
En effet, Mostefa U Bulaïd (Ben Boulaid)  put, sans trop de peine, rassembler les armes nécessaires pour ses troupes en s’approvisionnant  chez les paysans chaouis qui possédaient à cette époque, une arme dans chaque maison.

Le fusil de chasse est appelé en chaoui « L’fouché ». Vocable à peine altéré de la marque Lefaucheux , qui a eu un grand succès auprès  des chaouis pendant le XIX siècle.
Casimir Lefaucheux est un armurier français qui inventa un nouveau type de munition, où, pour la première fois, se trouve réunis balle, poudre et amorçage.
Ce mot resta dans la langue chaouie pour désigner le fusil de chasse  , comme le chantait à son temps  Aissa Ajarmouni ( Djarmouni ) :

L’fouché d-umaṣmar
L-balɣat deg ḍar
wydin  del-mesɛud ug ẓalmaḍ
C’est [le fameux] Messaoud Ug Zelmad
Portant la belgha au pied
[sur l’épaule]  le fusil à percussion centrale

Enjambant rapidement la crête …

 

 

Jugurtha Hanachi

Partages

Nous vous recommandons

L’étymologie du mot « Macomades », ancien nom de la ville d’Oum El Bouagui

Trois villes de l’Afrique ancienne ont porté le nom de Macomades : « Macomades Minores …