Accueil > Brèves > Mzirâa théâtres de graves incidents à Biskra
Mzirâa théâtres de graves incidents

Mzirâa théâtres de graves incidents à Biskra

Mzirâa, cette commune située au pied de la prestigieuse montagne d’Ahmar Kheddou à 60 km du chef-lieu de la wilaya de Biskra, a été le théâtre, cette semaine, de violents affrontements opposant la population aux services de l’ordre.
En effet, cette localité aurésienne, d’ordinaire très paisible, a rompu, ces jours-ci, avec le calme en basculant carrément dans l’émeute et la violence. On parle même de blessés et d’arrestations à tours de bras parmi les manifestants qui ont bloqué, ce mardi, la route nationale reliant Khenchela au chef-lieu de la wilaya, pour protester contre l’état de dégradation du secteur de la santé de leur localité. En effet, tout a commencé ce jour-là, quand les habitants, excédés vraisemblablement par les promesses non tenues par les responsables pour améliorer ce secteur, ont décidé de recourir à cette ultime action pour faire entendre leur voix et faire aboutir leurs doléances. « Cela fait des années que nous souffrons et rien n’est fait pour améliorer ce secteur. Nous avons certes une polyclinique, mais elle manque de tout, et aucun de ses services n’est réellement fonctionnel », nous dit Abderrahmane, un des habitants de cette localité.
Il est à noter que ce qui a attisé le feu et plongé surtout la commune dans l’émeute, c’est surtout le comportement irresponsable de cette patrouille de police qui voulait forcer le barrage dressé par les manifestants. Selon les témoins, les gendarmes qui étaient sur les lieux ont eu un comportement exemplaire. C’est plutôt ce véhicule de police qui a provoqué la colère des jeunes qui ont ainsi versé dans l’émeute. A l’heure où nous mettons sous presse, le climat est toujours tendu à Mzirâa. Les habitants sont sur le qui-vive et attendent toujours la libération de tous les détenus.

 Salim Guettouchi

Partages

Nous vous recommandons

Tamazight : encore une marche de protestation dans les Aurès

La petite commune de Manâa rallume par une marche mercredi la flamme amazighe dans les …