Accueil > Art&Culture > Musique > Le norvégien Moddi reprend la parodie de l’hymne national algérien de Matoub Lounes
Moddi chante Matoub

Le norvégien Moddi reprend la parodie de l’hymne national algérien de Matoub Lounes

Le musicien militant norvégien Moddi met sa voix au service de la liberté d’expression en sortant “Unsongs”, un album exclusivement constitué de morceaux, textes ou poèmes dont les auteurs ont été muselés dans leurs pays respectifs .
Parmi les douze titres qui composeront l’album, figure la parodie de l’hymne national algérien du chanteur kabyle Matoub Lounes .

“Le seul critère, c’était que la chanson ait été censurée ou l’objet d’une tentative de censure, et qu’elle porte un message”, a déclaré le musicien de 29 ans à l’agence norvégienne NTB. “Elles sont censurées parce qu’elles parlent d’un monde réel et renvoient à des événements réels à une époque où 99% de ce qu’on entend à la radio est inoffensif et sans mordant dans un monde en guerre et plongé dans l’horreur”, a-t-il ajouté.
Parmi les morceaux revisités figurent également “Strange Fruit” sur le lynchage des Noirs aux États-Unis, que la maison de production de Billie Holiday avait refusé par peur des réactions, Punk Prayer est l’hymne qui rendit célèbre les Pussy Riot  ou encore une chanson israélienne contre l’oppression militaire.
Lounès Matoub est sans conteste le chanteur berbère le plus engagé, à travers sa musique, il a milité en faveur de la reconnaissance de la culture berbère, et l’avènement de la démocratie  et la laïcité en Algérie. Il payera de sa vie cet engagement, parce qu’il sera assassiné  le 25 juin 1998.

Jugurtha Hanachi

Partages

Nous vous recommandons

Duo chaoui-kabyle Ali Amran Massinissa

Le chanteur chaoui Massinissa et le folk-rocker kabyle Ali Amran vont sortir, dans les heures …

Partages