Brèves

Stupeur et émoi après une embuscade meurtrière à Thamarwent (Merouana )

La population de la petite localité de Tamahrit la daïra de Aïn Djasser (Batna) sont encore sous le choc, quatre jours après l’assassinat des quatre «patriotes» dans une embuscade près de Merouana.

Laâchi Rabah 72 ans, Yaïche Tayeb 59 ans, Mohamed Mérah 60 ans et Lakhmissi Sadouk 72 ans, sont membres des GLD (Groupes de légitime défense) communément appelé “patriotes”, depuis plus d’une décennie. Des hommes engagés dans la lutte antiterroriste. Samedi 12 mai, à l’aube, le groupe de patriotes est tombé dans une embuscade meurtrière au lieu-dit Chal Amellal à quelques encablures de la cité Ali Nemeur (ex-Bozo) de la ville de Thamarwent (Merouana) .

Les terroristes qui ont commis le lâche assassinat, inspirés sans doute par les méthodes abjectes de “daech”, sont allés jusqu’à brûler les corps des quarte victimes.

Les forces armées ont engagé une vaste opération de ratissage dans les reliefs montagneux de Chelaâlaâ, où le groupe terroriste dirigé par Chaïb Toufik alias Abu Zinad serait retranché.

Jugurtha Hanachi

 

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page