Accueil > Brèves > Disparition du grand militant chaoui Salah Kabri
feu Salah Kabri ,trois jours avant sa disparition

Disparition du grand militant chaoui Salah Kabri

Grande figure du militantisme chaoui , Salah Kabri s’est éteint à l’âge de 80 ans chez lui à Ifker ( Aïn Fekroune) . Fondateur du parti FAAD (Front pour l’Authenticité Algérienne Démocratique) au début des années 1990 après l’ouverture démocratique, il a fait de la défense de l’Amazighité son crédo.
« Les algériens se rappellent de lui, nous raconte Salim Guettouchi , surtout pour ses coups de gueule comme lors d’une rencontre des partis avec le chef du gouvernement Sid Ahmed Ghezali en 1991. Lors de cette réunion, islamistes et baathistes qui voulaient interrompre son discours qui était essentiellement axé sur la défense de Tamazight, ont eu pour le compte. Ammi salah les a cloués au pilori en s’emportant  et en s’écriant : « Celui qui se sent arabe, français ou turc, il n’a qu’à faire ses valises et rejoindre son pays. Ici c’est Tamazgha  » ».
Homme de conviction, il était comme Djemaa Djoghlal , comme Amar Neggadi, un homme entier, croyant profondément en tamazight .

La Rédaction

Partages

Nous vous recommandons

Inumiden fête ses 2 ans

Le portail culturel chaoui a soufflé ce mois de juin sa deuxième bougie. Lancé en ...

Partages