Accueil > Brèves > Le festival de la chanson chaouie invente une nouvelle forme du Tifinagh

Le festival de la chanson chaouie invente une nouvelle forme du Tifinagh

Le festival  local de la musique et chanson chaouies (sic) continu avec une constance qui force le respect  à rabaisser la musique et l’identité  chaouie d’une façon générale .
Dans un point de presse animé par le commissaire du festival Abdelouahab Benzaïm et rapporté par l’APS , ce dernier assure que le festival travail pour  « assurer la pérennité de la chanson folklorique chaouie ».
L’objectif de ce festival est donc la « Folklorisation » de la chanson chaouie  et réduire ce patrimoine musical millénaire à un vulgaire folklore sclérosé.
Si les chanteurs qui chantent en chaouis demeurent toujours personna non grata , les membres du jury ont été choisis sur le même critère : personne ne parle un mot de tachawit !
Dans leur haine contre l’identité  de la région , les organisateurs n’ont apparemment rien laisser au hasard . Sur l’affiche du festival  ils ont commis une atteinte inadmissible  contre la langue Amazighe et de son alphabet.
En effet , le concepteur de l’affiche qui ne connait bien sûr rien à la langue chaouie , n’a rien trouver de mieux que d’utiliser une phrase en français «commissariat du festival  culturel local de la musique et de la chanson chaouie » et la coller directement dans un clavier en ligne Tifinagh.
Le résultat est ce charabia qu’on voit sur la photo ci-dessous et qui a fait réagir les internautes sur les réseaux sociaux.
La Rédaction

Partages

Nous vous recommandons

Le tribunal de Annaba refuse l’inscription du prénom amazigh Tanila

Le tribunal de Annaba vient de refuser l’inscription de la nouveau-née Tanila sous son prénom amazigh. En ...

Partages