Osthaus Museum Hagen, crédit photo : Tobias Roch

Les images auressiennes de Germaine Tillion exposées en Allemagne

En collaboration avec la société franco-allemande, le Osthaus Museum à Hagen en Allemagne, organise une exposition de 85 photos en noir et blanc que Germaine Tillion a réalisé dans les Aurès lors de sa mission ethnographique de 1934 à 1939.
« Germaine Tillion , Als Ethnologin bei den Chaouias-Berbern in Algerien Fotodokumente 1934 – 1940 » (Germaine Tillion comme ethnologue chez les Chaouis Berbères en Algérie , Documents photographiques 1934 – 1940) s’est ouvert du 31 octobre jusqu’au 29 novembre prochain .

Germaine Tillion comme ethnologue chez les Chaouis Berbères en Algérie , Documents photographiques 1934 – 1940
Germaine Tillion comme ethnologue chez les Chaouis Berbères en Algérie , Documents photographiques 1934 – 1940

Germaine Tillion est née le 30 mai 1907 à Allègre en Haute-Loire. Elle est morte le 19 avril 2008 à Saint-Mandé en Val-de-Marne. C’est une résistante et une ethnologue française. Ethnologue de formation et élève de Marcel Mauss, Germaine Tillion est envoyée en compagne de Thérèse Rivière pour une mission ethnographique dans l’Aurès durant les années 1930. De retour en mai 1940, elle entre immédiatement en résistance et participe activement à la création et au développement du réseau du musée de l’Homme avant d’être arrêtée, puis déportée au camp de concentration de Ravensbrück.
Elle publiera les photographies qu’elle avait réalisées dans l’Aurès dans un livre «L’Algérie aurésienne» paru en 2001 en collaboration avec Nancy Wood.
Ils feront l’objet également d’un documentaire « Les images oubliées de Germaine Tillion » produit par François Gauducheau en 2001 .
Le 27 mai 2015 , le cercueil de Germaine Tillion est transféré au Panthéon .

Jugurtha Hanachi

Nous vous recommandons

Massinissa : ”J’appelle à la convergence inter-Amazighe… !”

  Entretien réalisé par Kamel Amari pour Le Matin d’Algérie Nous avons rencontré Massinissa, chanteur engagé …