Accueil > Environnement > Santé > La psychiatrie en débat à Timsunin
Crédits photo : Kimou Photographie
Crédits photo : Kimou Photographie

La psychiatrie en débat à Timsunin

Le nouvel hôpital Si El-Houass de Timsunin abrite, depuis ce mardi, des journées médicales sur la psychiatrie.

Organisée par la direction de la santé et de la population de la wilaya de Beskerth (Biskra) en collaboration avec l’association « Amitié populaire franco-algérienne » AAPFA, cette manifestation a vu la participation d’éminents spécialistes, venus particulièrement de France pour animer des conférences de formation au profit des médecins et des paramédicaux algériens de la région.

Ces journées de formation ont drainé, dès le premier jour, un grand public constitué notamment de médecins généralistes, de psychologues et d’étudiants paramédicaux. Ils étaient, en effet, nombreux à assister aux communications programmées ce mardi, et dont les thèmes tournaient essentiellement autour des troubles mentaux et des traitements médicaux que le médecin psychiatre doit envisager et prescrire pour ce genre de pathologies.

Ainsi, Mr Khorchef, docteur algérien exerçant à Lyon, a longuement parlé du phénomène de l’anxiété et de ses conséquences néfastes sur l’équilibre des personnes atteintes par ce trouble neuropsychologique. Quant à Mme Estingoy, une autre spécialiste venue de la ville de Lyon, elle a mis l’accent, elle, sur la réhabilitation psychosociale des malades souffrant de troubles psychiques en vue de faciliter leur intégration au sein de leurs communautés. Les autres participants, qui ont animé également divers sujets intéressants, ont tous insisté, toutefois, sur la nécessité d’accorder plus d’importance aux maladies générées par les troubles mentaux, lesquelles connaissent d’ailleurs une nette progression aujourd’hui dans notre pays.

En plus de ces conférences, des ateliers seront organisées tout au long de ces journées médicales qui, faut-il le préciser, vont s’étaler durant toute la dernière semaine d’octobre. L’occasion sera ainsi offerte aux nombreux participants notamment les stagiaires paramédicaux pour débattre davantage avec les professionnels de la santé mentale sur de nombreux sujets relevant de leur domaine de spécialité.

Il est à noter enfin que l’organisation de cette manifestation, première de son genre dans la localité de Timsunin (M’Chounèche), a suscité beaucoup d’engouement au sein de cette nouvelle structure sanitaire. Tout le personnel administratif et médical s’est mobilisé ainsi pour réussir cet événement. Les médecins conviés à cette rencontre, quant à eux, n’ont pas été du reste puisque, dès leur arrivée lundi passé, ils ont effectué gracieusement des examens médicaux à tous les patients de cette structure sanitaire. Ils ont même promis de consacrer une autre journée pour consulter tous les enfants de la région souffrant du phénomène de l’autisme.

Salim Guettouchi

Partages
Partages