Accueil > Brèves > Université de Batna , encore une marche de protestation

Université de Batna , encore une marche de protestation

Les étudiants de l’université Hadj Lakhdar ne décolèrent pas. Ils ont organisé, encore une fois, une marche ce mardi pour protester contre le rejet par le parlement de cette proposition de loi portant prise en charge de la généralisation de l’enseignement de Tamazight dans les écoles publiques et privés.

Cette nouvelle manifestation fait suite, en effet, à une série d’activités de protestation organisées depuis dimanche passé, pour dénoncer une action jugée « anticonstitutionnelle » voire « antinationale » à l’encontre de la langue amazighe.

Organisée à l’enceinte même du campus universitaire, cette énième marche a drainé un public nombreux. Ils étaient en effet plus d’une centaine d’étudiants à battre le pavé en scandant des slogans hostiles aux représentants du peuple « qui mettent en péril par cette décision inique l’unité de tout un peuple », nous dit Mourad l’un des organisateurs de cette marche.
Rabie, un autre étudiant organisateur de cette activité, rétorque énergiquement. « Ce ne sont pas, nous dit-il, des représentants du peuple mais de simples fonctionnaires qui ne font que se remplir les poches ».

« Lorsque l’on voit, ajoute-t-il, ce qui se passe aujourd’hui au Soudan, en Irak ou plus récemment en Espagne, on ne peut qualifier ces parlementaires que de fonctionnaires zélés et irresponsables qui rejettent le principe de la généralisation de l’enseignement d’une langue laquelle constitue, au même titre que l’arabe, le garant de notre unité nationale »

Salim Guettouchi

Partages

Nous vous recommandons

Kamel Eddine Fekhar retrouve la liberté

Après une détention de deux ans, le docteur Kamel Eddine Fekhar, le célèbre leadeur mozabite ...

Partages