BrèvesNon classé

Oran : hommage à la sociologue algérienne Fanny Colonna

Née à Thizi n Laâbed ( Theniet El Abed, wilaya de Batna) en 1934 et décédée le 20 novembre 2014  , Fanny Colonna est une figure incontournable et singulière de la sociologie algérienne
Une journée hommage lui a été consacrée à , ce 4 octobre 2016 à Oran, par le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC) ,en collaboration avec l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) et le Centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH).
Au cour de cette journée , des professeurs et spécialistes en sciences sociales ont souligné que cette “imminente sociologue était l’une des premières algériennes à faire de la recherche et produire du savoir en sciences sociales en Algérie”.
Selon Catherine Miller, directrice de l’IREMAM “Son attachement à sa chère Algérie, son pays de toujours, était claire pour tous”, a-t-elle souligné ajoutant que son domicile en Algérie et celui de France “étaient grands ouverts et à l’entière disposition de tous les étudiants en sciences sociales, mais en premier lieu aux algériens”, a-t-elle précisé.
Le directeur du CRASC, Belkacem Benzine, a évoqué, quant à lui, la dimension militante de cette fille de «pieds noirs» qui a décidé avec son époux Pierre , de prendre la nationalité algérienne et qui est restée au pays jusqu’en 1994 en formulant le vœu d’y être enterrée. Un choix de vie qui a aussi une trace dans son œuvre dans la mesure où ses enquêtes se sont déroulées principalement en Algérie .

La rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page